Blog

Des ressorts permettent aux médecins de « voir » pendant les interventions rachidiennes

 

Un fabricant d’instruments chirurgicaux utilise les ressorts à spires inclinées Bal Spring® pour apporter aux médecins un éclairage nouveau sur les opérations rachidiennes.

Life Instruments Corp., une société du Massachusetts, a intégré les ressorts à son écarteur cervical radiotransparent. Selon le président-directeur général de la société, Larry Foley, les ressorts agissent comme « indicateurs » sous rayons X et permettent l’intégration des lames de l’écarteur de polymère qui offrent une meilleure visibilité par rapport à l’acier inoxydable traditionnel.

« Les écarteurs standard, qui sont entièrement fabriqués en acier inoxydable, peuvent gêner le chirurgien pour  voir dans des zones critiques pendant les opérations  rachidiennes », explique M. Foley. « Nous voulions concevoir une lame qui serait invisible sous rayons X, mais il nous fallait toujours fournir une référence visuelle pour le positionnement. Les ressorts à spires inclinées nous permettent d’y parvenir. »

Lors des opérations  rachidiennes, les chirurgiens utilisent un écarteur cervical pour écarter et maintenir la peau et les muscles qui entourent la colonne afin de pouvoir réparer les vertèbres. L’instrument est inséré dans la peau à l’avant du cou, en écartant les couches de tissus et de muscles qui recouvrent les vertèbres. Cette étape cruciale permet de créer l’ouverture nécessaire au médecin pour la réalisation de la procédure.

Selon M. Foley, Life Instruments a choisi de fabriquer les lames de son écarteur à partir de polyétheréthercétone (PEEK), un polymère organique thermoplastique approuvé par la FDA pour une utilisation dans le corps humain à des fins de chirurgie et d’implants médicaux. Le matériel, précise-t-il, offrait la combinaison idéale de solidité et de radiotransparence. Mais, sans aucune référence visuelle, la conception n’était pas complète.

Spring_zoomed_300x206Dans sa quête de fournir cet avantage essentiel, la société a  collaboré   avec  Bal Seal Engineering (Foothill Ranch, Californie), un fabricant de solutions d’étanchéité, de connexion, de conduction et de solutions de blindage pour dispositifs médicaux. Les ingénieurs des deux sociétés ont déterminé que lorsque les ressorts à spires inclinées Bal Spring® étaient positionnés dans des logements  à l’intérieur des lames de l’écarteur, ils pouvaient servir de connecteurs clipsables  tout en fournissant des « empreintes » de référence circulaire pour un guidage sous rayons X.

Les ingénieurs de Life Instruments qui ont travaillé sur l’écarteur affirment que les ressorts offrent aux utilisateurs d’autres bénéfices au-delà d’une meilleure visibilité.

« Le fait que les ressorts que nous avons spécifiés sont fabriqués à partir de MP35N®, un matériel robuste de qualité médicale, signifie qu’ils sont autoclavables pour une stérilisation à la vapeur à 15 PSI et 104 °C », commente un ingénieur. « En tant que connecteurs, ils nous apportent également une flexibilité. L’écarteur possède des lames interchangeables qui vont de 30 mm à 65 mm et les ressorts permettent à l’utilisateur de les changer avec une force d’insertion et de retrait de seulement trois livres (1,36kg). »

Life_instruments_p01Life Instruments vend actuellement son écarteur radiotransparent dans une configuration de kit avec plateau de conservation autoclavable. La société affirme que l’instrument est très apprécié des chirurgiens qui réalisent des procédures rachidiennes dépendantes de l’image.

 

Custom components that drive tomorrow’s technologies.

Copyright © 2019 Bal Seal Engineering

Custom components that drive tomorrow’s technologies.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?